L'Atlantide

Index 1

 

Platon (427-347 av. J.C.), philosophe et homme d’Etat grec, relate dans ses dialogues du Timée et du Critias une histoire présumée vraie, selon laquelle un continent entier et toute la civilisation qu’il abritait furent en un jour et une nuit engloutis par la mer.

Bien qu’il n’existe aucune source antique à ce sujet et que cette thèse ait été très tôt critiquée, l’histoire de l’Atlantide compte parmi les mythes les plus connus et les plus controversés. Il est dit qu'il y a eut plus de livres écrits sur l'Atlantide que sur n'importe quel autre sujet, les plus connus étant ceux de Platon, qui en parle dans deux de ses ouvrages, le Timée et le Critias.

Platon

L'Atlantide selon Platon

Platon raconte qu’il y aurait eu, il y a 12 000 ans environ, à l’ouest des colonnes d’Hercule (dans l’océan Atlantique), un Etat riche et puissant, nommé Atlantide. Les habitants de cette île parvinrent de là à dominer de vastes territoires d’Europe et d’Afrique, mais leur soif de pouvoir était telle qu’elle provoqua une guerre entre les Athéniens, décrit par Platon comme extraordinairement habiles et courageux. Alors que les autres grecs effrayés par la puissance de leur adversaire, renoncèrent à se battre, les Athéniens réussirent à vaincre l’ennemi et à libérer les esclaves du peuple d’Atlantide. En 360 avant Jésus-Christ, Platon décrit l'Atlantide comme une cité très avancée, entourée de muraille concentrique existant depuis déjà plus de 9000 ans. Il décrit de gigantesques palais royaux et une flotte de marine de guerre immense, ayant permis de conquérir une grande partie du monde, c'était une civilisation urbaine.

 

Atlantis empire

 

Dans deux de ses célèbres dialogues, le Timée et le Critias, datant du 4ème siècle avant Jésus-Christ, le philosophe Platon décrit ce continent perdu comme une île créée par Poseidon, le dieu de la mer. Platon imagine l'Atlantide comme une civilisation très avancée d'un point de vue technique, les atlantes avaient aussi des idées modernes en matière de justice et de législation, mais en plus d'être une merveille de technologie, c'est également un modèle d'éthique, de philosophie et de moral. Si l'on en croit ses écrits de la Grèce antique, l'Atlantide a toujours été en connexion avec les extraterrestres, elle a été fondée par Poseidon, le dieu grec. On peut donc supposer que Poseidon soit lui-même un extraterrestre. Poseidon tombe amoureux d'une terrienne, il lui fait un enfant, Atlas, et confie à sa bien aimée l'Atlantide qu'il vient de créer comme royaume.

 

War

 

Plus tard toutefois, vers 9000 avant J.C, la colère de Zeus engendra de violents tremblements de terre et des inondations. Tous les guerriers athéniens disparurent sous terre et l’Atlantide sombra dans la mer, d'après la légende, c'est après une tentative d'invasion d'Athène ratée que le cataclysme à eut lieu. Si l'on en croit Platon, l'Atlantide à été détruite en un jour et une nuit, l'île et sa capitale auraient été englouties par ce cataclysme terrible. Certaines recherches indiquent que les Atlantes seraient eux-mêmes à l'origine de cette destruction. Selon Platon, l'Atlantide se situait au-delà des piliers d'Hercule, des études démontrent que cet emplacement serait celui du Détroit de Gibraltar. Les anciens ont écrit que pour passer de la Méditerannée à l'ocean Atlantique, ils franchissaient les piliers d'Hercule, c'est à dire le passage entre l'Espagne et le Maroc. 

 

Nicolas siner atlantide tsunami copie

 

En évoquant le valeureux combat des athéniens, Platon avait une intention bien précise car en effet les deux dialogues ont pour thème la construction d’un Etat idéal. Cette intention se ressent dans l’agencement des dialogues entre eux. Tandis que le premier dialogue du Timée est consacré à l’histoire primitive des grecs et au combat des athéniens contre le peuple d’Atlantide, le deuxième dialogue fournit des détails plus précis sur le continent. Un troisième dialogue avait été, semble-t-il prévu mais il ne vit malheureusement jamais le jour. Bien qu’ils donnent une image très flatteuse des athéniens, les récits de Platon furent très rapidement critiqués par certains de ses contemporains, notamment par son disciple Aristote. On lui reprocha d’avoir inventé cette histoire de toutes pièces pour capter, par des moyens racoleurs, l’attention du public et populariser son enseignement. Peut-être n’a-t’ il jamais écrit le troisième récit pour ces raisons-là.

 

Atlantide 1

 

De fait, dès le second écrit, Platon s’éloigne considérablement de son projet initial de décrire un Etat athénien idéal et décrit la faune et la flore de l’île ainsi que les particularités architectoniques de l’Atlantide, située au centre de 3 canaux circulaires. Sans doute l’intention politique des dialogues avait-elle à ce moment disparu, car l’image d’une Athène primitive idéale n’y apparait plus qu’en marge. Est-ce pour cela que Platon renonça au troisième dialogue ? Ou comprenait-il qu’à décrire trop précisément les lieux, il risquait qu’on l’interroge sur ses sources. Platon fut en tout cas le seul à donner une description de l’Atlantide et l’on peut douter qu’il n’en ait jamais existé d’autres.

 

Imhotep

Le scribe Imhotep

 

Selon Platon ce récit lui aurait été transmis par un savant et homme d’Etat attique : Solon (640-558 av J.C.). Ce dernier avait, entre 571 et 561 avant J.C, visité l’Egypte et les états voisins et le tenait lui-même d’un grand prêtre nommé Imhotep, son nom signifiant "Celui qui vient en paix", qu'il avait rencontré à Saïs, ville de basse Egypte. Solon affirmait que longtemps ce royaume était habité par des hommes sages et bons, mais par la suite ce royaume fut envahi par la corruption et c'est pour cela que de nombreuses personnes périrent noyées. Comment les égyptiens, dont la civilisation apparut 5000 ans après la disparition présumée du continent de l’Atlantide, pouvaient-ils connaitre cette histoire ?

 

L'Atlantide oubliée

Au 3ème siècle avant J.C, le philosophe grec Krantor se pencha également sur le problème de l’Atlantide. Dans l’une de ses œuvres, il raconte en avoir trouvé une description sur des stèles égyptiennes dans le temple de la déesse Neith a Saïs, illustrant l'histoire de l'Atlantide, mais comme Platon évoquait plutôt des rouleaux de papyrus, cette contradiction donna lieu à de nouvelles discussions. Dès lors, jusqu’au 6ème siècle après J.C, l’existence de l’Atlantide fut encore discutée par d’éminents philosophes et savants, puis fut admit qu’il s’agissait d’une invention de Platon et le mythe retomba peu à peu dans l’oubli.

La redécouverte de l'Atlantide eut lieu quelque 900 ans plus tard, à l’époque de la Renaissance, le mythe de l’Atlantide fut redécouvert et fit alors l’objet de nombreux écrits. Comme pendant l’antiquité, il eut ses défenseurs qui étaient convaincus de l’existence de l’Atlantide ainsi que ses détracteurs pour qui ce continent n’était qu’une invention. Malgré le regain d’intérêt qu’elle rencontra dans les cercles érudits, cette légende ne parvint pas, à cette époque, à toucher un plus grand auditoire.

 

Atlantide : Monde antédiluvien

 

Ce n’est qu’à la fin du 19ème siècle qu’un plus large public en prit connaissance grâce au livre du scientifique et écrivain américain Ignatius Donnelly (1831-1901) Atlantis : The Antediluvian World (paru en français sous le titre : Atlantide, monde antédiluvien) voir ci-dessus, qui s’appuyait en première ligne sur les mythes et légendes d’autres peuples.

Si les descriptions de cette civilisation disparue étaient très différentes, elles avaient en commun de n’être que très rarement négatives. Donnelly en conclut qu’il avait dû régner sur cette île des conditions de vie paradisiaques et que l’Ancien Monde comme le Nouveau avaient été colonisés à partir de l’Atlantide. Cette thèse d’une « supercivilisation » antique trouva dans les cercles ésotériques un écho très enthousiaste et fut ensuite abondamment reprise, discutée, affinée et développée par des auteurs qui prêtaient au continent et de plus en plus souvent également, à ses habitants des qualités surhumaines.

De nouvelles hypothèses

L’intérêt suscité par les nombreux ouvrages de Donnelly ne se limitait pas aux seuls milieux ésotériques, assimilant, de façon très concrète, l’Atlantide à l’archipel des Açores, au milieu de l’Atlantique, des fouilles archéologiques se mirent elles aussi à alimenter l’intérêt du public.

En 1909, l’archéologue K.T Frost défendit, dans un article du Times, évoque une autre thèse selon laquelle la civilisation de l’Atlantide se serait déployée à partir de la Crète, en Méditerranée, cette théorie et celle des açores, défendue par Donnelly, ces deux thèses les plus couramment défendues.

Au cours du 20ème siècle, chercheurs et écrivains avancèrent de nouvelles hypothèses, celles-ci s’appuyaient généralement sur les descriptions de Platon ou sur des fouilles archéologiques qui s’en réclamaient, elles furent majoritairement rejetées. Bien entendu, des voix critiques se firent aussi entendre, les publications qui contestent l’existence d’un tel continent ne sont pas moins nombreuses que celles qui l’affirment. A ce jour, aucune thèse n’a pu être confirmée ou infirmée de façon certaine.

Les 2 camps s’accordent cependant pour dire que, seule l’archéologie pourrait fournir des preuves plus probantes, car les quelque 7000 mots de Platon et les écrits qui leur firent suite ne peuvent, à eux seuls, constituer une garantie suffisante.

Cependant, une autre théorie propose que la cité perdue de l'Atlantide pourrait se trouver sous la mer, au niveau de l'un des cotés du triangle des bermudes, se trouvant là, des ruines de la cité préhistorique, donc on peut supposer que l'Atlantide se trouvait dans les Bahamas et non pas en Méditerranée.

 

Atlas exploit spaceship 543po

 

Si les écrits de Platon sont vrai, d'autres récits de la mythologie grecque peuvent expliquer le terrible destin de l'Atlantide, comme celui d'Astéria, la déesse Titan tombée du ciel et devenue une île. Il existe de nombreux mythes dans la Grèce antique concernant des îles de bronze luisant, tombées du ciel et s'étant posé dans l'eau, Platon a dit qu'elle à disparu en une nuit avec des flammes et de la fumée, elle n'aurait peut-être pas été engloutie mais aurait plutôt décollée. L'Atlantide était peut-être alors une ville extraterrestre, établie à la fin de la période glacière.

 

Images 62

 

Selon les théoriciens des anciens astronautes, les atlantes se servaient d'objets en cristal, non seulement pour exploiter leur propriétés énergétiques, mais comme appareils de stockages d'informations comme de véritables ordinateurs. Car dans la légende de l'Atlantide, il est dit que les prêtres ont pris d'anciennes reliques pour y enfermer le pouvoir sacré de la cité, l'ayant encodé dans des objets en cristal, comme des crânes par exemple.

 

13 cranes de cristal

 

Selon la légende, le continent de l'Atlantide a mystérieusement disparu il y a des milliers d'années, mais si c'était vrai, serait-il possible qu'une poignée de ses habitants est survécus ? Les cranes de cristal, seraient-ils des objets qui auraient été sauvés à ce moment-là ? Cela pourrait-il expliquer pourquoi 12 cranes potentionnellement authentiques ont été retrouvés au 4 coins du monde ? Il en existerait 13 en tout !!


 

 

 

Pour nous suivre sur Facebook, cliquez sur J'aime ⇒

 

Sondages : 

Pensez-vous que la cité de l'Atlantide a réellement existé ?

Pensez-vous que la cité de l'Atlantide a décollée ou à été submergé ?

D'après vous où se trouve l'ancienne cité de l'Atlantide ?

Merci pour votre participation !!

Sources : 

Alien Theory Saison 2 Episode 3 & 6

Les Mystères de l'Humanité

 

3 votes. Moyenne 4.67 sur 5.