Castel del Monte

Dans le sud de l'Italie, à mi-distance entre la France et l'Egypte, un édifice majestueux et énigmatique défie les chasseurs de secrets. Construit au sommet d'une petite colline haute de 465 mètres et installé sur la ligne imaginaire qui relie Jérusalem à Rome, Castel del Monte est l'un des châteaux les plus énigmatiques au monde. C'est jusque-là que s'étendait au XIIIe siècle le Saint Empire romain, sur lequel régnait alors Frédéric II de Souabe, bien connu sous le nom de Stupor mondi, "L'émerveillement des gens ". On n'est pas certain de la date à laquelle fut construit le château, on suppose que cela eut lieu entre 1230 et 1240, de même qu'il n'est pas précisé quelle devait être sa fonction.

Il n'y a pas de douves ni de pont-levis, nécessaires à la défense du château contre les attaques ennemies ; et il n'y avait pas non plus de locaux destinés à recevoir les garnisons, les magasins, les cuisines et les dépôts. Certains émettent l'hypothèse qu'il s'agirait d'une résidence de chasse ou bien d'un point de départ du souverain pour ses battues, mais il subsiste l'écueil de l'excessive importance de l'édifice.

Beaucoup s'accordent, en tout cas, sur le fait que Frédéric II l'avait fait construire selon un plan secret bien précis. Ici, rien ne semble avoir été laissé au hasard, à commencer par le choix de l'emplacement. Le Castel del Monte est situé environ à mi-chemin entre la cathédrale de Chartres et la Grande Pyramide de Khéops, exactement sur l'axe qui les unis, si l'on considère qu'il est le dernier des trois monuments à avoir été construit, peut-il s'agir d'une simple coïncidence ?

 

Castel del monte 1

 

Le Chiffre 8

Le plan du château est octogonal, on compte huit tours, elles aussi de forme octogonale. Leurs fenêtres donnent sur une cour intérieure toujours de forme octogonale au centre de laquelle se trouvait, à l'origine, une vasque qui avait elle aussi huit côtés. Sur le portail extérieur et à l'intérieur des différentes salles, sont représentées plusieurs espèces de fleurs par groupes de huit. Les pétales, par groupes de huit, se retrouvent aussi sur les chapiteaux des salles et d'autres détails de la construction représentent, de façon obsessionnelle, le chiffre 8. On n'a toujours pas trouvé d'explication à cette récurrence numérique.

Frédéric II de Souabe était fasciné par l'Orient. Bien qu'il gouvernât le Saint Empire romain, il fut excommunié deux fois et il fit la guerre contre la papauté. Sa cour, exemple rare de magnificience, était fréquentée par des poètes, des magiciens et des alchimistes. Dans la tradition ésotérique, l'octogone était la figure unissant la terre au ciel. Dans les anciens baptistères, dont le plan était habituellement octogonal, cette forme était un hommage au rapport entre le nouveau-né et Dieu. 

La Coudée Egyptienne

Il y a un autre nombre encore qui est récurrent et qui semble lié Castel del Monte à l'Egypte antique. Le 111 (calculé en coudées, l'unité de mesure des Egyptiens à apparaît comme l'un des nombres clé de la Grande Pyramide de Gizeh avec les deux termes de sa somme 74 et 37 (les mêmes nombres qui reviennent souvent dans la cathédrale de Chartres). La somme de la largeur des six faces visibles de chacune des huit tours de Castel del Monte est égale à 37 coudées égyptiennes et la somme de la longueur des murs de la cour est égale à 111 coudées égyptiennes. Frédéric II ne se contenta pas d'utiliser les nombres cher aux Egyptiens, mais il s'inspira de leur méthode même de construction. En effet, certains jours, les ombres projetées par le soleil indiquent des points bien précis. 

Le 26 décembre 1194 est la date de naissance de Frédéric II qui vécût jusqu'à l'âge de 56 ans, six façades pour chacune des huit tours octogonales, donnent 48 qui, ajoutés aux huit murs de périmètre extérieurs, donnent 56, exactement le nombre d'années que vécût l'empereur. De simples jeux de chiffres, peut-être...

Certains pensent que toute l'imposante construction aurait été un énorme coffre-fort érigé pour renfermer un objet légendaire : le Saint Graal. Le château tout entier représenterait le légendaire calice perdu. Sur le point de mourir, en 1250, Frédéric II voulut revêtir la robe bure des frères cisterciens, le même ordre qui construisit la cathédrale de Chartres et dont s'inspirèrent les chevaliers du Temple. Pour certains, ce serait là un indice prouvant que la sainte relique a transité, ou qu'elle est encore cachée dans l'impressionnant château de l'empereur.


 

Federico b

Dates importantes

1194 -  Naissance de Frédéric II à Jési.

1198 - II est couronné roi de Sicile.

1220 - II est couronné empereur du Saint Empire romain.

1227 - II ne participe pas à la cinquième croisade et est pour cela excommunié par le pape Grégoire IX.

1228 - II prend part à la sixième croisade et est couronné roi de Jérusalem.

1240 - II commande la construction de Castel del Monte à Riccardo de Monte-fuscolo.

1250 - II meurt à Florentino di Puglia à l'âge de 56 ans.

---------------------------------------------------------------------------------------

Localisation du Castel del Monte avec Google Earth (Zoom)

Pour nous suivre sur Facebook

Cliquez sur J'aimeFleche coteFleche cote

Sources :

Giulo Di Martino & Roberto Giacobbo

Wikipédia

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.